Le nouveau Lukas Ionesco

Le nouveau Lukas Ionesco


 « Une jeunesse dorée », le nouveau titre de Lukas Ionesco ... Légère et mélancolique.


Il y a moins d’un mois, on (re)découvrait Lukas Ionesco au cinéma dans Une jeunesse dorée, traversée des nuits parisiennes de l’époque Palace réalisé par sa mère, Eva. Il y incarnait Michel, un jeune artiste désireux de vivre de sa peinture, tiraillé entre son attachement pour une fille et l’envie d’être reconnu à la hauteur de son talent. Déjà aux commandes de la musique de My little Princess, le précédent film d’Eva Ionesco, Bertrand Burgalat a composé celle qui accompagne l'histoire de Michel et Rose.


Mais c’est à Lukas que revient le thème du film, composé à la demande de sa mère, à la recherche d’une chanson qui a bercé son adolescence. Une invitation à revivre les années 1980, décennie prises entre les sirènes du disco et la langueur de la cold wave, la flamboyance d'Amanda Lear et le chic d'Eli et Jacno. Le résultat tient dans un morceau à la fois léger et mélancolique dont les paroles renvoient à l'amour au coeur du film – encore adolescent mais déjà douloureux. Et jette sur la période un regard empreint de nostalgie. « Je pense que j'aurais été super à ma place dans cette époque, nous confiait Lukas, il y a un mois. Après, j'y étais pas, donc c'est impossible d'en être certain. Peut-être que j'aurais été un mec qui n'écoute que du rockabilly ou un gros punk. Mais c'est bien que ce soit passé, aujourd'hui, c'est à nous de faire des choses. »



0 0
Feed